Pour le groupe Adam, il va falloir se réinventer

Pour le groupe Adam, Il va falloir se réinventer 

En 84 ans d’existence, l’entreprise Adam n’avait jamais connu cela. Alors qu’elle s’apprêtait à fêter les 20 ans de sa Brasserie des Abers, elle n’a eu d’autres choix que de mettre 70% de ses salariés en chômage partiel, le 16 mars. 

Pour l’activité chauffage, faute de pouvoir réaliser ni installations nouvelles ni opérations annuelles de maintenance, seul un technicien a été maintenu pour assurer les dépannages d’urgence. Concernant ses quatre magasins cave-épicerie fine, il a été décidé qu’ils resteraient fermés. 

Quant à la Brasserie des Abers et Adam Événementiel (location de chapiteaux, vaisselle, etc), c’est « 85 à 100% du chiffre d’affaires qui a disparu depuis le début du confinement et pour toute la période estivale », explique le directeur, Éric Godet, en référence à l’interdiction des manifestations (fêtes locales, festivals, salons…), la fermeture des cafés et restaurants, et la baisse de tourisme. « Tout cela nous impacte lourdement » 

« Assurer la survie de son entreprise » 

Depuis le 16 mars, seule l’activité distribution de combustible, indispensable tant pour les particuliers que pour les professionnels, a pu se poursuivre, et cela « grâce notamment aux chauffeurs-livreurs, qui, bien que sachant ne pouvoir disposer de moyens de protection indispensables s’étaient pourtant portés volontaires ». 

« Face à ce drame humain et économique, l’important pour le dirigeant est de conserver son calme, sa lucidité et tenter de se réinventer au plus vite pour assurer la santé financière, voire la survie de son entreprise », souligne Éric Godet. 

Ainsi, Anais Doreille, stagiaire en master communication, a été maintenue en télétravail. En développant la présence de l’entreprise sur les réseaux sociaux, en mettant l’accent sur les produits caves et brasserie en vente sur la e-boutique, elle a contribué à augmenter fortement les ventes en ligne. Tous les articles sont aujourd’hui commercialisés sous forme de drive et en livraison à domicile, dans un rayon de 30km.

À ce jour, les magasins de Ploudalmézeau, Lannilis et Lesneven sont également ouverts trois matinées par semaine.

Depuis le lundi 4 mai, la Brasserie des Abers a aussi repris sa production, tandis que son nouveau chef de production, Sébastien Dréval, concentre toutes ses compétences sur la sortie de deux nouvelles bières, prévue pour le mois de juin. 

Pour Éric Godet, « l’issue de cette crise passe indéniablement par la fin de l’ère du moins-disant, et repose dorénavant sur la priorisation de l’économie locale et de ses emplois de proximité. Et nous avons tous un rôle à y jouer. Que l’on soit particulier, entreprise ou collectivité pour nos emplettes, nos travaux et nos investissements, favorisons les producteurs, les artisans et les commerces locaux. »

Contact et commandes : par mail, à l’adresse contact@adam-sa.com, ou par téléphone, au 02 98 48 10 72.

adam